alter


alter
[st1]1 [-] altĕr, ĕra, ĕrum (gén. āltĕrĭŭs ou āltĕrīŭs, dat. alteri) :    - formes rares : dat. masc. alterei CIL 1, 198, 76; altero Carm. Epigr. 192, 3 II dat. fém. alterae Plaut. Rud. 750; Ter. Haut. 271; Phorm. 928; Caes. BG. 5, 27, 5 [α] ; Nep. Eum. 1, 6; Col. 5, 11, 10; Gell. 7, 7, 1. a - l'un des deux ; [en parlant de deux] l'un, l'autre.    - uti C. Pansa A. Hirtius consules, alter ambove... cognoscerent, Cic. Phil. 5, 53 : [décider] que les consuls C. Pansa et A. Hirtius, soit un seul, soit les deux ensemble, recherchent...    - necesse est sit alterum de duobus, Cic. Tusc. 1, 97 : nécessairement, de deux choses l'une.    - claudus altero pede, Nep. Ages. 8, 1 : boiteux d'une jambe.    - alter... alter : l'un... l'autre, le premier... le second.    - quicquid negat alter, et alter, Hor. Ep. 1 : quand l'un dit non, l'autre aussi dit non.    - alterā manu gladium, alterā scutum tenet : il tient d'un main le glaive, de l'autre le bouclier.    - alteri... alteri... : les uns... les autres... (en parl. de deux groupes).    - quibus ex generibus alteri se populares, alteri optimates haberi voluerunt, Cic. Sest. 96, [= quorum ex generibus] : parmi ces catégories de citoyens, les uns ont aspiré au titre de démocrates, les autres à celui d'aristocrates.    - cf. Phil. 5, 32; Or. 143; Rep. 2, 9, etc.; Caes. BG. 1, 26, 1, etc.    - unus... alter. --- Cic. Verr. 1, 90; 5, 27; Mur. 30, etc.    - unae decumae... alterae, Cic. Verr. 3, 227 : une première dîme... une seconde.    - unus aut alter (unus alterve) : un ou deux. --- Cic. Mur. 43; Fin. 5,74; Att. 7, 8, 2, etc.    - unus et alter : un, puis un autre.    - dixit unus et alter breviter, Cic. Verr. 2, 75 : un, deux témoins déposent brièvement.    - cf. Clu. 38; Att. 14, 18, 1.    - alter ab altero adjutus, Cic. Br. 3 : s'étant tous deux aidés mutuellement.    - alteram alteri praesidio esse jusserat, Caes. BC. 3, 89 : il leur avait recommandé de se soutenir l'une l'autre.    - alter alterius judicium reprehendit, Cic. Clu. 122 : tous deux blâment réciproquement leur jugement.    - duae res maximae altera alteri defuit, Cic. Br. 204 : à chacun des deux fit défaut l'une des deux qualités les plus importantes [l'un manqua de l'une, l'autre de l'autre].    - quorum (numerorum) uterque plenus alter altera de causa habetur, Cic. Rep. 6, 12 : ces nombres [7, 8] sont considérés comme parfaits tous deux, l'un pour une raison, l'autre pour une autre.    - altero tanto major, Cic. : une fois plus grand.    - altero tanto longiorem habebat anfractum, Nep. Eum. : (le chemin) avait un circuit qui le rendait une fois plus long que le premier.    - alterum tantum auri, Plaut. : une fois autant d'or. b - second.    - proximo, altero, tertio, reliquis consecutis diebus, Cic. Phil. 1, 32 : le jour qui venait immédiatement après, le second, le troisième, et tous les autres qui ont suivi.    - (tria Graecorum genera) quorum uni sunt Athenienses..., Æoles alteri, Dores tertii nominabantur, Cic. Flac. 64 : (trois sortes de Grecs) dont les premiers sont les Athéniens, les seconds les Eoliens, et les troisièmes avaient nom Doriens.    - cf. Cic. Clu. 178; Cat. 2, 18; de Or. 2, 235; Caes. BG. 5, 24, 2; BC. 1, 38, 1, etc.    - quod est ex tribus oratoris officiis alterum, Cic. Br. 197 : ce qui des trois devoirs de l'orateur est le second.    - alter Themistocles, Cic. Br. 43 : un second Thémistocle.    - tua altera patria, Cic. Verr. 4, 17 : ta seconde patrie.    - (verus amicus) est tanquam alter idem, Cic. Lael. 80 : (le véritable ami) est comme un autre nous-même.    - centesima lux est haec ab interitu P. Clodii et altera, Cic. Mil. 98, voici le 102è jour écoulé depuis la mort de Clodius.    - anno trecentesimo altero quam condita Roma erat, Liv. 3, 33, 1 : trois cent unième année après la fondation de Rome.    - alterum tantum : une seconde fois autant. --- Plaut. Bac. 1184, etc.; Cic. Or. 188; Nep. Eum. 8, 5.    - numero tantum alterum adjecit, Liv. 1, 36, 7 : il doubla le nombre. --- cf. 8, 8, 14.    - poét. tu nunc eris alter ab illo, Virg. B. 5, 49 : toi, tu seras le second après lui.    - alter ab undecimo annus, Virg. B. 8, 40 : une seconde année après la onzième [douzième année]. c - autre (quelconque), autrui.    - qui nihil alterius causā facit, Cic. Leg. 1, 41 : celui qui ne fait rien pour autrui.    - nihil alteri incommodare, Cic. Quinct. 51 : ne causer aucun désagrément à son prochain.    - contemnuntur ii qui "nec sibi nec alteri", ut dicitur, Cic. Off. 2, 36 : on méprise ceux qui, comme on dit, ne font rien, pas plus pour eux que pour autrui.    - alterum intuere ne laedaris, alterum ne laedas, Sen. Ep. 17, 103 : observez autrui pour ne pas être blessé, et observez-vous pour ne pas blesser autrui.    - qui me alter audacior est homo? Plaut. Am. 1, 1, 1 : y a-t-il un homme plus audacieux que moi? --- cf. Ep. 1, 1, 24. d - opposé, contraire, défavorable.    - ad alteram fluminis ripam, Caes. BG. 5, 18, 2 : près de (sur) l'autre rive du fleuve [la rive opposée].    - alterius factionis principes, Nep. Pelop. 1, 4 : les chefs du parti opposé.    - altera factio, Nep. : la faction opposée.    - metuit alteram sortem, Hor. : il craint un sort défavorable.    - altera avis, Fest. : augure contraire. [st1]2 [-] altēr, ēris : v. halteres.
* * *
[st1]1 [-] altĕr, ĕra, ĕrum (gén. āltĕrĭŭs ou āltĕrīŭs, dat. alteri) :    - formes rares : dat. masc. alterei CIL 1, 198, 76; altero Carm. Epigr. 192, 3 II dat. fém. alterae Plaut. Rud. 750; Ter. Haut. 271; Phorm. 928; Caes. BG. 5, 27, 5 [α] ; Nep. Eum. 1, 6; Col. 5, 11, 10; Gell. 7, 7, 1. a - l'un des deux ; [en parlant de deux] l'un, l'autre.    - uti C. Pansa A. Hirtius consules, alter ambove... cognoscerent, Cic. Phil. 5, 53 : [décider] que les consuls C. Pansa et A. Hirtius, soit un seul, soit les deux ensemble, recherchent...    - necesse est sit alterum de duobus, Cic. Tusc. 1, 97 : nécessairement, de deux choses l'une.    - claudus altero pede, Nep. Ages. 8, 1 : boiteux d'une jambe.    - alter... alter : l'un... l'autre, le premier... le second.    - quicquid negat alter, et alter, Hor. Ep. 1 : quand l'un dit non, l'autre aussi dit non.    - alterā manu gladium, alterā scutum tenet : il tient d'un main le glaive, de l'autre le bouclier.    - alteri... alteri... : les uns... les autres... (en parl. de deux groupes).    - quibus ex generibus alteri se populares, alteri optimates haberi voluerunt, Cic. Sest. 96, [= quorum ex generibus] : parmi ces catégories de citoyens, les uns ont aspiré au titre de démocrates, les autres à celui d'aristocrates.    - cf. Phil. 5, 32; Or. 143; Rep. 2, 9, etc.; Caes. BG. 1, 26, 1, etc.    - unus... alter. --- Cic. Verr. 1, 90; 5, 27; Mur. 30, etc.    - unae decumae... alterae, Cic. Verr. 3, 227 : une première dîme... une seconde.    - unus aut alter (unus alterve) : un ou deux. --- Cic. Mur. 43; Fin. 5,74; Att. 7, 8, 2, etc.    - unus et alter : un, puis un autre.    - dixit unus et alter breviter, Cic. Verr. 2, 75 : un, deux témoins déposent brièvement.    - cf. Clu. 38; Att. 14, 18, 1.    - alter ab altero adjutus, Cic. Br. 3 : s'étant tous deux aidés mutuellement.    - alteram alteri praesidio esse jusserat, Caes. BC. 3, 89 : il leur avait recommandé de se soutenir l'une l'autre.    - alter alterius judicium reprehendit, Cic. Clu. 122 : tous deux blâment réciproquement leur jugement.    - duae res maximae altera alteri defuit, Cic. Br. 204 : à chacun des deux fit défaut l'une des deux qualités les plus importantes [l'un manqua de l'une, l'autre de l'autre].    - quorum (numerorum) uterque plenus alter altera de causa habetur, Cic. Rep. 6, 12 : ces nombres [7, 8] sont considérés comme parfaits tous deux, l'un pour une raison, l'autre pour une autre.    - altero tanto major, Cic. : une fois plus grand.    - altero tanto longiorem habebat anfractum, Nep. Eum. : (le chemin) avait un circuit qui le rendait une fois plus long que le premier.    - alterum tantum auri, Plaut. : une fois autant d'or. b - second.    - proximo, altero, tertio, reliquis consecutis diebus, Cic. Phil. 1, 32 : le jour qui venait immédiatement après, le second, le troisième, et tous les autres qui ont suivi.    - (tria Graecorum genera) quorum uni sunt Athenienses..., Æoles alteri, Dores tertii nominabantur, Cic. Flac. 64 : (trois sortes de Grecs) dont les premiers sont les Athéniens, les seconds les Eoliens, et les troisièmes avaient nom Doriens.    - cf. Cic. Clu. 178; Cat. 2, 18; de Or. 2, 235; Caes. BG. 5, 24, 2; BC. 1, 38, 1, etc.    - quod est ex tribus oratoris officiis alterum, Cic. Br. 197 : ce qui des trois devoirs de l'orateur est le second.    - alter Themistocles, Cic. Br. 43 : un second Thémistocle.    - tua altera patria, Cic. Verr. 4, 17 : ta seconde patrie.    - (verus amicus) est tanquam alter idem, Cic. Lael. 80 : (le véritable ami) est comme un autre nous-même.    - centesima lux est haec ab interitu P. Clodii et altera, Cic. Mil. 98, voici le 102è jour écoulé depuis la mort de Clodius.    - anno trecentesimo altero quam condita Roma erat, Liv. 3, 33, 1 : trois cent unième année après la fondation de Rome.    - alterum tantum : une seconde fois autant. --- Plaut. Bac. 1184, etc.; Cic. Or. 188; Nep. Eum. 8, 5.    - numero tantum alterum adjecit, Liv. 1, 36, 7 : il doubla le nombre. --- cf. 8, 8, 14.    - poét. tu nunc eris alter ab illo, Virg. B. 5, 49 : toi, tu seras le second après lui.    - alter ab undecimo annus, Virg. B. 8, 40 : une seconde année après la onzième [douzième année]. c - autre (quelconque), autrui.    - qui nihil alterius causā facit, Cic. Leg. 1, 41 : celui qui ne fait rien pour autrui.    - nihil alteri incommodare, Cic. Quinct. 51 : ne causer aucun désagrément à son prochain.    - contemnuntur ii qui "nec sibi nec alteri", ut dicitur, Cic. Off. 2, 36 : on méprise ceux qui, comme on dit, ne font rien, pas plus pour eux que pour autrui.    - alterum intuere ne laedaris, alterum ne laedas, Sen. Ep. 17, 103 : observez autrui pour ne pas être blessé, et observez-vous pour ne pas blesser autrui.    - qui me alter audacior est homo? Plaut. Am. 1, 1, 1 : y a-t-il un homme plus audacieux que moi? --- cf. Ep. 1, 1, 24. d - opposé, contraire, défavorable.    - ad alteram fluminis ripam, Caes. BG. 5, 18, 2 : près de (sur) l'autre rive du fleuve [la rive opposée].    - alterius factionis principes, Nep. Pelop. 1, 4 : les chefs du parti opposé.    - altera factio, Nep. : la faction opposée.    - metuit alteram sortem, Hor. : il craint un sort défavorable.    - altera avis, Fest. : augure contraire. [st1]2 [-] altēr, ēris : v. halteres.
* * *
I.
    Alter, alteris, pe. prod. et gen. masc. Mart. Des boules de plomb que les saulteurs tiennent és mains pour contrepois, pour mieux saulter.
II.
    Alter, altera, alterum, pen. corr. Genit. alterius, pen. corr. Datiuo alteri. L'autre.
\
    Alter nostrum fallitur. Cic. L'un de nous deux.
\
    Quarum altera voluptas, altera cupiditas. Cic. L'une, l'autre.
\
    Tantum inter se distant, vt nemo sit alteri similis. Quintil. Que nul n'est semblable à l'autre.
\
    Non soleo temere affirmare de altero. Cic. D'un autre.
\
    Qui de altero obloquitur. Plaut. Qui mesdit d'autruy.
\
    Hos libros alteros quinque mittemus. Cic. Les autres cinq.
\
    Subiiciunt se imperio alterius. Ci. Se soubmettent soubz la puissance d'autruy.
\
    Alteri dimicant, alteri victorem timent. Ci. Les uns combatent, les autres, etc.
\
    Qui se seipse diligit, et alterum anquirit, cuius, etc. Cic. Quelque autre, etc.
\
    Altero quoque die. Celsus. De deux jours en deux jours.
\
    Vnus et alter dies intercesserat, quum, etc. Cic. Il y avoit deux jours escheuz, quand, etc.
\
    Vsque in alteram vel tertiam gemmam. Columel. Jusques à la deuxieme.
\
    Neutrum eorum contra alterum iuuare. Caesar. N'ayder nul des deux à l'encontre de l'autre.
\
    Alter annus ab vndecimo. Virg. Le trezieme an.
\
    Vterque suo studio delectatus, contempsit alterum. Cic. L'un n'a tenu compte de l'autre.
\
    Prima est laeuis, altera est crispa. Cic. La premiere, La seconde.
\
    Alter alteri obstrepere. Liu. L'un à l'autre.
\
    Alterum alterius auxilio eget. Sallust. L'un ha à faire de l'aide de l'autre.
\
    Altera alterius ignara. Plin. L'une ne scachant rien de l'autre.
\
    Quum alter alterum videremus. Cic. Comme nous nous entrevisions l'un l'autre.
\
    Quondam fuit, quum inter nos sorderemus alteri. Plaut.
\
    Un temps a esté que nous ne tenions compte l'un de l'autre, que nous desplaisions l'un à l'autre.
\
    Altera die quam a Brundusio soluit. Liu. Le deuxieme jour apres que, etc.
\
    Altero et vicesimo die reddidit. Cic. Le vingt et unieme.
\
    Anno tricesimo altero quam condita Roma erat. Liu. L'an trente et un apres que, etc.
\
    Non est alter quisquam. Plaut. Il n'y a nul autre.
\
    Ille alter. Terent. At ille alter venit. Cest autre là.
\
    Ecce autem alterum: Nescio quid de amore loquitur. Terent. Voici l'autre, etc.
\
    Alter ab altero adiutus. Cic. Aidez l'un de l'autre.
\
    Alter ex duobus. Quintil. L'un des deux.
\
    Alter pro altero. Cic. L'un pour l'autre.
\
    Alterum tantum. Liu. Tout autant, Autre tant.
\
    Altero tanto maior, et duplo, pro eodem. Ci. Deux fois aussi grand, Plus grand de la moitié.
\
    Amilcar, Mars alter. Liu. Un autre Mars, Un second Mars.
\
    Alter ab illo. Virg. Premier apres luy.
\
    Alter ego. Cic. Un second moymesme, Un semblable à moy.
\
    Alter idem. Cic. Un autre soymesme.

Dictionarium latinogallicum. 1552.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alter — Al ter, v. t. [imp. & p. p. {Altered}; p. pr. & vb. n. {Altering}.] [F. alt[ e]rer, LL. alterare, fr. L. alter other, alius other. Cf. {Else}, {Other}.] 1. To make otherwise; to change in some respect, either partially or wholly; to vary; to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alter — ¹Alter 1. alter Herr/Mann, Greis, Rentner, Senior, Väterchen; (schweiz.): Ätti; (ugs.): Großvater; (ugs., oft scherzh. od. abwertend): Opa, Opi; (ugs., oft fam. scherzh. od. abwertend): Vater; (salopp abwertend): alter Knacker; (verhüll.):… …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • alter — UK US /ˈɔːltər/ verb [I or T] ► to change the appearance, character, or structure of something, or to be changed in this way: »Just last week, the company agreed to alter some of its business practices. »If they want to continue to have enough… …   Financial and business terms

  • Alter — [Basiswortschatz (Rating 1 1500)] Bsp.: • Sie ist 13 Jahre alt. • Ich kenne sein Alter nicht. • Das Alter beginnt mit 65 oder 70 (Jahren). • 3 Wochen Veranstaltungen für Kinder und Jugendliche im Alter von 12 bis 17 Jahren. • In ihrem Alter kann… …   Deutsch Wörterbuch

  • Alter — Alter, gewöhnlich die Bezeichnung für die letzte Periode des Lebens, sofern dasselbe sich der als normal angenommenen Gränze nähert; in physiologischer Beziehung die Zahl der von der Geburt an verflossenen Jahre; man theilt es gewöhnlich in 6… …   Herders Conversations-Lexikon

  • alter — I verb adapt, adjust, amend, change, commutare, commute, convert, deviate, immutare, innovate, invert, make innovations, metamorphose, moderate, modify, modulate, mutare, qualify, rearrange, recast, reconstruct, reorganize, temper, transform,… …   Law dictionary

  • Alter — Alter: Das altgerm. Wort für »Lebensalter, Lebenszeit, Zeit« (mhd. alter, ahd. altar, niederl. ouder‹dom›, aengl. ealdor, schwed. ålder) gehört zu der Wortgruppe von ↑ alt. Im heutigen Sprachgebrauch wird »Alter« gewöhnlich im Sinne von… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Alter — Sn std. (8. Jh.), mhd. alter, ahd. altar, as. aldar Stammwort. Aus g. * aldra n. (im Nordischen m., gotisch unbestimmt) Lebensalter , auch in anord. aldr m., ae. ealdor, afr. alder; gotisch nur in fram aldrs bejahrt ; vermutlich tro Bildung zu g …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • alter — (v.) late 14c., to change (something), from O.Fr. alterer change, alter, from M.L. alterare to change, from L. alter the other (of the two), from PIE *al beyond (see ALIAS (Cf. alias) (adv.)) + comparative suffix ter (Cf. OTHER (Cf …   Etymology dictionary

  • alter — s. m. 1. Raça de cavalos originária de Alter do Chão, no Alentejo. 2. Cavalo luso árabe.   ‣ Etimologia: Alter [do Chão], topônimo   • Confrontar: haltere …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Alter — Al ter, v. i. To become, in some respects, different; to vary; to change; as, the weather alters almost daily; rocks or minerals alter by exposure. The law of the Medes and Persians, which altereth not. Dan. vi. 8. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.